18/02/2008

PSE

Militant du PSE

pse

13:25 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/02/2008

Tremper leur plume dans le sang du MR

Tremper leur plume dans le sang du MR Jolie phrase issue probablement d’un hebdo utilisant en général ce genre d’expression ?Mais à force de vouloir faire des effets de manches et d’être intolérant, de vouloir casser absolument un système ma fois qui tourne plutôt bien, on se casse parfois les dents.Surtout lorsque l’on fait le bilan depuis les élections, on peut voir du changement, certain probablement aigri de ne pas être dans la majorité s’acharne avec des courriers et questions parfois au ras des pâquerettes.

J’ai pourtant lu et relu les programmes électoraux de chaque parti, que l’on avait à profusion dans nos boîtes aux lettres, ces programmes quels qu’ils étaient prônés le bien-être de tous les citoyens quels qu’ils soient, alors pourquoi, maintenant que tout est en place, vouloir détruire et non collaborer à la bonne continuité d’une commune en plein essor.

 

Je ferai comme celui qui nous a sorti (il se reconnaîtra) si désinvoltement cette phrase et en utilisant le même procédé ma fois les phrases et les citations sont faites pour tous.

  Tremper leur plume dans le sang du MR (Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que de parler  et de ne laisser aucun doute à ce sujet. (Pierre Desproges) 

15:12 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tremper leur plume dans le sang du mr |  Facebook |

23/07/2007

 

 
di_rupo_elio_mn

 
Remaniements ministériels :
Déclaration d'Elio Di Rupo
 
Elio Di Rupo, le Président du PS explique les remaniements opérés aux Gouvernements de la Région wallonne et de la Communauté française. Il a voulu désigner "les bonnes personnes aux bonnes places" au profit des Francophones.
 
Plusieurs objectifs ont guidé ses choix  :
 
- Se mettre au travail tout de suite ! Les Régions et Communautés ne doivent pas perdre de temps à un moment où les négociations au fédéral sont obscures.
 
- Garder une certains stabilité : les piliers des gouvernements sont renforcés
 
- Dynamiser avec du sang neuf. Deux nouveaux Ministres sont désignés : Marc Tarabella (Formation, enseignement de promotion sociale, jeunesse) et Paul Magnette (santé action sociale, égalité des chances)
 
- Avoir des chefs de gouvernements bien identifiés et capable d'animer des équipes
 
Pour tout savoir lisez la déclaration !

Remaniements ministériels

Déclaration d’Elio Di Rupo

Comme je m’y étais engagé, je procède aux changements qui s’indiquent à la RW et à CF.

Mon choix est d’abord motivé par ma volonté d’offrir aux Wallons et aux Francophones les meilleurs gouvernements possibles et le meilleur chef de file (en l’occurrence la meilleur cheffe de file) possible

Au moment où s’accroît la pression de certains leaders flamands, il s’indiquait de permettre aux gouvernements de la CF et de la RW de poursuivre leurs travaux avec des équipes définitivement recomposées pour ce qui concerne les socialistes. J’ai eu la volonté de modifier au minimum les équipes en place. Il s’indiquait aussi de garantir une direction forte du PS au fédéral.

Différents critères ont guidé mes choix :

  1. 1. Un choix incontournable pour le fédéral

Au fédéral, au-delà des incertitudes qui entourent la formation d’un nouveau gouvernement, il s’indique, que le PS soit en état de travailler intensément. Aussi, Laurette Onkelinx est désignée, chef de file du PS. Laurette a mené pendant 8 ans l’action des socialistes au gouvernement fédéral avec un bilan dont nous pouvons être fiers. Sa connaissance des dossiers et des enjeux, son énergie au service des gens et se force de conviction sont à nul autre pareil. Il fallait un leader socialiste solide pour défendre la sécurité d’existence des Wallons et des Bruxellois face à des adversaires politiques dont les intentions nous inquiètent.

  1. 2. Consolider les piliers du gouvernement wallon

En Wallonie, le Plan Marshall est la ligne de conduite en matière de redéploiement économique. Pendant 2 ans, j’ai mis toute mon énergie à construire des ponts entre les forces vives : travailleurs, syndicats, patrons, universités, monde de la recherche, associations. Aujourd’hui que ces ponts sont construits. Ils doivent être utilisés par toutes les forces vives wallonnes, les créateurs, les investisseurs et autres acteurs de la société wallonne. Il faut multiplier les contacts qui aboutissent à des projets porteurs.

Trois Ministres socialistes ont des responsabilités importantes à cet égard :

  1. • le Ministre Marcourt, principal acteur du plan Marshall avec le département de l’économie et du commerce extérieur

  1. • le Ministre Daerden, dont tous les observateurs reconnaissent la rigueur et l’intelligence de sa gestion du budget et des finances.
  2. • Philippe Courard Ministre de la fonction publique wallonne et des pouvoirs locaux

Tous sont des ministres de très grande qualité, avec des départements qu’il s’indiquait de ne pas perturber par un remaniement ministériel.

En outre, le Ministre Marcourt gérera désormais le département du patrimoine de la Région wallonne. Il aura ainsi la lourde responsabilité de l’économie, le commerce extérieur, l’emploi et le patrimoine qui combine le triple aspect culturel, touristique et économique.

Le Ministre Daerden aura pour mission de renforcer le lien entre la Région et la Communauté. Il gérera la fonction publique de la Communauté française et le sport. Les sportifs auront désormais un seul ministre pour gérer tant les infrastructures que le département. Ce regroupement était très demandé par les sportifs. Il est désormais une réalité.

3. Désigner un nouveau Ministre-président qui a fait ses preuves

Le Ministre Demotte sort du département de la Santé publique avec un bilan positif apprécié par bon nombre de commentateurs. Il a réussi à allier gestion exemplaire et avancées sociales dans un secteur clé pour nos concitoyens.

Il connaît bien les rouages de la Communauté française et du Gouvernement fédéral.

Son expérience lui permettra d’être un capitaine d’équipe écouté. Il animera les travaux du gouvernement.

4. Communauté : défense de tous les francophones et soutien à chaque enfant

A la Communauté, le contrat pour l'école, négocié avec tous les acteurs de l'éducation, est le programme de référence. C'est Marie Arena qui le porte à bout de bras. Elle a tenu compte des remarques, critiques et des propositions des professeurs et des parents.

Pour le PS, ce contrat doit être réalisé sur la législature. Nous devons soutenir chacun de nos enfants et les amener au plus haut de leurs capacités.

Plus que tout autre secteur, l’école a besoin de stabilité et de sérénité.. Marie Arena continuera ce travail ambitieux en accentuant l'écoute à l'égard des parents et du monde de l'éducation.

Dans un contexte communautaire difficile, Marie Arena se concentrera dorénavant sur la Communauté française, où elle consacrera toute son énergie à l’école obligatoire et à la défense de tous les Francophones.

5. Des « nouveaux qui promettent »

La vie politique a besoin en permanence de se régénérer. J’ai toujours voulu que le PS soit le parti le plus proche des gens et incarne la diversité de notre société.

Aussi, pour compléter ces équipes expérimentées, j'ai voulu faire appel à deux hommes aux profils distincts.

Ils ne sont pas des nouveaux venus en politiques. Ils sont même très actifs dans des registres différents depuis longtemps. Chacun d’eux a une expérience et une sensibilité qui enrichiront les équipes en place.

Marc Tarabella, jeune quadragénaire, est bourgmestre d'Anthisnes.

Il est actuellement député européen. A ce niveau, il mène des combats importants, comme celui du service public de qualité accessible à tous. C’est un élu qui s’est beaucoup intéressé aux jeunes, à leur formation et à leur emploi.

Marc Tarabella sera Ministre wallon de la formation, et Ministre de la jeunesse et de la promotion sociale de la Communauté française.

En étroite collaboration avec Marie Aréna à la Communauté et en concertation avec Jean-Claude Marcourt à la Région, Marc Tarabella a pour mission de construire des synergies entre formation, enseignement et emploi.

Il devra promouvoir et développer des politiques qui donnent des perspectives aux jeunes. En rassemblant ces compétences sous la direction d’un seul Ministre, je veux impulser une politique qui donne sa place à chaque jeune.

Je veux véritablement qu’on accentue les mesures d’intégration des jeunes dans le marché de l’emploi, avec la volonté de former chacun au mieux. Il s’agit de donner un signal fort en matière d’investissement dans le capital humain francophone.

Marc Tarabella sera aussi le Ministre des jeunes et de leurs associations. Notre Communauté peut compter sur des mouvements de jeunes ou

représentatifs de jeunes actifs. Je veux qu’elle les soutienne et les encourage

Enfin, Paul Magnette, 36 ans, devient Ministre wallon de l’intégration sociale.

Car à côté de l'important travail de redéploiement économique du Plan Marshal, la cohésion sociale est la priorité au niveau de la Région. Personne ne doit être laissé au bord du chemin.

Le PS exige que chacun ait droit à la dignité. Les responsables politiques se doivent d'être à l'écoute. Les personnes handicapées, nos aînés, les familles, les personnes qui vivent avec peu de moyens ne seront pas les oubliées du gouvernement wallon.

Conclusion

Les deux gouvernements peuvent dès demain se mettre au travail. En combinant l’expérience et la nouveauté, ce sont des équipes redynamisées qui se mettent en place.

Les socialistes au fédéral connaissent leur cheffe de file et peuvent travailler sous sa houlette.

Je suivrai de façon très précise et attentive les travaux des gouvernements et bien entendu du fédéral.

Attributions des Ministres PS

Chef de file au Parlement fédéral

Laurette Onkelinx

Gouvernement de la Communauté

Marie Arena Ministre-Présidente de la Communauté française, en charge de l’enseignement obligatoire

Michel Daerden

Vice-président et Ministre budget, en charge du sport et de la fonction publique

Fadila Laanan

Ministre de la Culture et de l’Audiovisuel

Marc Tarabella

Ministre de la jeunesse et de l’enseignement de promotion sociale

Gouvernement de la Région Wallonne

Rudy Demotte

Ministre-Président de la Région wallonne

Michel Daerden

Vice-président et Ministre budget, des Finances et de l’Equipement

Jean-Claude Marcourt

Ministre de l’Economie, de l’Emploi, du Commerce extérieur et du Patrimoine

Philippe Courard

Ministre des affaires intérieures et de la fonction publique de la Région wallonne

Paul Magnette

Ministre de la Santé, de l’Action sociale et de l’égalité des chances

Marc Tarabella

Ministre de la Formation

Marie Arena

Née à Mons, le 17 décembre 1966

Formation : Licence en sciences économiques appliquées (Fucam)

Fonctions antérieures :

  1. - Ministre wallonne de l'Emploi et de la Formation d’avril 2000 à juillet 2003
  2. - Ministre fédérale de la Fonction publique, de l'Intégration sociale, de la politique des Grandes villes, de l'Egalité des chances et du Dialogue interculturel de juillet 2003 à juillet 2004
  3. - Ministre-Présidente du Gouvernement de la Communauté française en charge de l'Education et également Ministre de la Formation du Gouvernement de la Région wallonne, de juillet 2004 à juillet 2007.
  4. - Conseillère communale à Binche depuis 2000.

Activités au sein du PS :

  1. - Membre du Bureau avec voix consultative
  2. - Membre du Comité des fédérations socialistes wallonnes
  3. - Membre du Comité fédéral de Thuin avec voix délibérative

Rudy Demotte

Né à Renaix, le 3 juin 1963

Formation : Licence en Sciences Politiques et Relations Internationales (ULB)

Fonctions antérieures :

  1. - Ministre Fédéral de l’Economie et de la Recherche scientifique de juillet 1999 à avril 2000
  2. - Ministre du Budget, de la Culture et des Sports de la Communauté française du 4 avril 2000 à juillet 2003
  3. - Ministre de la Culture, du Budget, de la Fonction Publique, de la Jeunesse et des Sports de la Communauté française du 1er janvier 2001 à juillet 2003
  4. - Ministre Fédéral de la Santé Publique et des Affaires Sociales de juillet 2003 à juillet 2007
  5. - Bourgmestre empêché de Flobecq depuis janvier 2000

Activités au sein du PS :

  1. - Membre du Bureau avec voix délibérative
  2. - Membre du Comité des fédérations socialistes wallonnes
  3. - Membre du Comité fédéral du Hainaut Occidental avec voix délibérative
  4. - Président de l’Union socialiste communale de Flobecq
  5. - Président de la section de Flobecq

Paul Magnette

Né à Leuven, le 28 juin 1971

Formation : Docteur en sciences politique (ULB)

Professions antérieures :

  1. - Professeur de science politique à l'Université libre de Bruxelles
  2. - Directeur de l'Institut d'études européennes de l'ULB

Activités au sein du PS :

  1. - Délégué du bureau à l’USC de Charleroi

Marc Tarabella

Né à Anthisnes, le 11 mars 1963

Formation : Licence en sociologie (ULG)

Fonctions antérieures :

  1. - Bourgmestre d’Anthisnes depuis janvier 1995
  2. - Président de la Fondation rurale de Wallonie depuis 2003
  3. - Député européen depuis juin 2004
  4. - Coordinateur belge des comités de soutien à Ingrid Betancourt

Activités au sein du PS :

  1. - Membre du Comité fédéral de Huy-Waremme avec voix délibérative

22:42 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/07/2007

VICTOIRE

ENFIN LA VICTOIRE

Celle de notre Président Elio Di Rupo, la victoire d’un combat difficile.

Une victoire

Une victoire pour nous tous et certainement plus pour moi, je ne dis pas cela par égoïsme mais lorsque l’on s’investit dans quelque mouvement que ce soit, il se doit d’être heureux d’avoir un résultat positif.(Bernissart 48,07% de participation) info PSHO.

(Elio Di Rupo 20654 suffrages soit 89,5% des bulletins valables - Jean-Pierre De Clercq 2425 suffrages soit 10,5% des bulletins valables info PSHO)

Il n’y a aucun doute les 2425 votants pour Jean-Pierre De Clercq sont eux aussi des militants Socialistes comme nous mais avec d’autres idées et d’autres espoirs.

Une victoire que j’avais désirée, imaginée, rêvée.

Pourquoi, parce que je suis un militant fidèle à mon parti, à mon Président, à ma section, à mon village et surtout à mes convictions.

Quand je parle de ma section, cela pourrait se reporter aux autres également, j’ai la conviction que tous les combats doivent être mené par ses sections et leurs militants, pour le peuple en général et quel qu’il soit.

Pour cette élection il est vrai, que si l’on se pose la question doit-on prendre position pour l’un ou l’autre, là à chacun je dirai, qu’il en a le libre choix, on ne peut imposer à qui que ce soit, de prendre des décisions qui ne lui sont propres.

Comment

Chacun doit faire ce choix personnellement, pour ma part j’en avais fait un , j’ai poursuivi mon but jusqu’au bout, j’en suis fier et heureux, le résultat est là, bien sur il faut être réaliste, je ne suis qu’un pion sur ce grand échiquier qu’est celui de la politique, mais si chaque pion tentait un minimum d’action, tout irait pour le mieux car n’oublions pas, le PS c’est nous, nous les pions, nous les militants.

Et tous ceux qui nous représentent, dépendent de nous.

Sans nous tout irait à l’eau, pas de ministre pas de …. la liste serait trop longue.

Dès lors nous avons pris la décision d’élire nos représentants, il est normal de les soutenir, de les aider à réaliser les objectifs qui sont pour notre bien et en notre faveur.

Je vais m’arrêter là je n’ai pas envie de vous donner de leçon… surtout de quel droit me direz vous.

Mon Courrier?

Je regrette malheureusement que quelques uns me l’aient jeté quasiment à la figure avec certain reproche et certainement que j’en aurai encore d’ici peu.

Mon but n’était pas de jouer le rôle de donneur de leçon ni d’imposer quoi que ce soit et certainement pas de les obliger à faire un choix.

Je ne regrette pas de l’avoir fait, je ne suis pas du genre à regarder derrière mais plutôt à aller de l’avant.

Je suis conscient que d’autres étaient militants avant moi, mais qu’à cela ne tienne, mes grands parents étaient militants, tant du côté paternel que maternelle, ma grand- mère était aussi femme prévoyante, ma mère aussi, toute sa vie mon père a milité, il a aussi parcouru les rues de notre village pour la FGTB, mon grand- père était un émigré Italien, il est venu aussi comme beaucoup d’autres de son Italie natale avec sa valise en carton comme une bonne partie des autres militants du PS, comme le papa d’Elio il est venu lui aussi en Belgique en suivant la même voie, ils ont connu les grèves, les fins de mois difficiles et quelques fois la faim et tout cela je le tiens d’eux, car je l’ai appris de leur bouche, alors le militantisme Socialiste je le connais, si je n’ai de leçon à donner à personne, je ne pense pas devoir en recevoir non plus.

Mon courrier n’était rien à côté des actions, que ces gens là ont mené en leur temps, juste une goutte d’eau dans la mer.

Mais si tous les militants y mettaient leur goutte d’eau, tout irait pour le mieux, à chacun sa conscience.

Certains n’ont pas compris mon action, je le regrette, je l’ai fait avec sincérité et s’ils ne l’ont pas compris dommage pour eux, je ne leur en veux pas, je ressens juste un sentiment de tristesse, mais que diable nous sommes en démocratie et chacun a droit à la parole quoi qu’on en dise.

Il ne faut pas oublier qu’Elio Di Rupo ces derniers jours nous a demandé de l’action et quand il y en a, il y a des reproches, il faut savoir que faire, le monde tourne- t-il à l’envers?

La Faute

Une des choses pour laquelle on peut m’accabler de reproches, c’est d’avoir utilisé une liste d’adresses, Mea Culpa, que celui qui n’a jamais pêché me jette la première pierre.

Et si j’ai utilisé ces adresses, c’est simplement parce que je vous distribue vos convocations et autres.

Si certains considèrent que je ne dois plus la détenir, qu’ils le disent, j‘effacerai cette liste, s’ils jugent que je ne suis pas digne de leur distribuer leurs convocations, qu’ils le fassent savoir, quelqu’un d’autre prendra bien la relève et je n’en serai pas vexé pour cela.

Désolé de vous avoir donné tant de soucis, je reste toutefois votre dévoué.

Amicalement Gaston.

A lire et à méditer

Jusqu’à présent, je crois que nous sommes sur la planète terre pour vivre, nous épanouir et faire notre possible pour rendre ce monde meilleur afin que tout le monde puisse jouir de la liberté.

Rosa Parks

Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu'un d'autre de sa liberté »
Nelson Mandela

Faites nous ce que vous voudrez, nous continuerons à vous aimer.

Martin Luther King

Nous devons être capables de nous dresser contre nos adversaires les plus acharnés et de leur dire: nous répondrons à votre capacité d’infliger des souffrances par notre capacité de supporter la souffrance.

A votre force matérielle nous opposerons la force de notre âme.

Martin Luther King

La ligue des Droits de l’Homme

Article Premier

Tout les être humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.

Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

La Déclaration universelle des droits de l’Homme

Article 19

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

250px-Rosaparks421
 

Rosa Parks

 
170px-Martin-Luther-King-1964-leaning-on-a-lectern
 
 Martin Luther King
 
mandela2
 

Nelson Mandela


 

18:48 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

10/07/2007

Chapelle-Lez-Herlaimont

 

 

Chapelle-lez-Herlaimont jeudi 5 juillet 2007

Fédérations de Charleroi et de Thuin

Je narre un peu tout ceci car c’est un première pour moi je ne m’attendais pas à tant de difficultés, surtout que j’avais été à Pipaix et là c’était plus cool.

Il est quatre heures trente du matin, je suis un de ses insomniaques chroniques qui ne sais pas rester au lit pendant des heures à me tourner et me retourner inlassablement tout en sachant que je ne dormirai pas de toute façon il faut être réaliste.

Je me lève donc tout en sachant que de toute façon je ne dormirai pas.

Une bonne tasse de café ne changera rien, puis comme ceux qui fument, moi j’allume mon pc en premier, à chacun ses vices.

Je commence en même temps à réfléchir à tout ce qui c’est passé à Chapelle-lez -Herlaimont, tout se que j’ai vu et entendu.

Le parcours du combattant

Quand je dis le parcours du combattant il n’y a rien de plus vrai, arrivé sur place plus d’une heure avant, impossible de se garer pas de place il faut tourner en rond très longtemps, finalement une opportunité s’offre entre deux piquets et une interdiction de se garer, mais qu’à cela ne tienne j’y suis j’y reste, on verra pour la suite de temps en temps il faut savoir prendre des risques.

A partir de là, pour arriver à la maison du peuple, re-parcours du combattant je monte le matériel photo tout en avançant sans savoir que les journalistes sont personnes non gratta dans la salle? Je progresse quand même, Monsieur me dit-on à l’entrée les journalistes sont interdits d’entrée, je sors ma carte de militant en expliquant que je tiens un blog, ça passe ou ça casse, la chance me sourit, on me laisse entrer, la salle est bourrée, une bonne heure que j’attend serré comme des sardines, mon épouse m’accompagne trimballant tout mon barda dans mon sac photo, la galère!nous trouvons plus ou moins une place debout dans le fond de la salle il doit bien y régner 5O° ou plus ? l’eau ruisselle dans mon dos.

Je crois qu’il y avait autant de militant que dans un de ses mythique combats de boxe de Tyson contre Frazier.

Dans la salle

On aperçoit des têtes connues? La charmante Marie Arena en famille, Patrick Moriau, Léon Cassart et bien d’autres qui ma foi , j’espère ne m’en voudront pas de ne pas les avoir cités mais je n’ai pas eu le temps ni les moyens de dévisager tout le monde.

L’arrivée des protagonistes

Les premiers intervenant arrivent sur le podium, Elio Di Rupo est applaudi par les trois quart de le salle qui se trouvent debout en scandant son prénom, à l’arrivée de Jean-pierre De Clercq à part quelques réfractaires, on voit directement la différence c’est clair et net.

Je prend quelques photos de loin mais je suis déçu c’est vraiment trop loin et j’ai aperçu un autre photographe qui se fait évacuer un journaliste pro certainement qui a de tout évidence réussi à s’infiltrer, j’essaye donc de travailler sans flash mais ce n’est vraiment pas évident, j’arrête de mitrailler à tout va car il me semble que déjà je suis repéré.

Le débat commence Elio à la parole en premier, il renouvelle sa candidature et nous redit son programme qui est toujours dans la même lignée que celui qui nous a été proposé dès le premier jour, applaudissement dans la salle tout le monde est ou presque debout, les pros De Clercq huent et sifflent Elio mais qu’à cela ne tienne, ils ne sont pas la majorité, probablement aussi quelques piliers de comptoir car j’ai aperçu ces personnages par moment applaudir Elio? Ah dive bouteille quelque fois qu’est-ce que tu nous fait dire ou faire…? à un certain moment il y en a déjà une bonne majorité qui sort lassé de leur connerie certainement.

Mais tout ça me gène, je voudrais être devant, les photos seront plus belles, je suis un taureau donc fonceur de nature et j’y vais au casse pipe, je me faufile avec des pardons excusez- moi (de vous écraser les pieds) et finalement je suis à quelques mètres de l’estrade bien calé dans un coin le rêve pour faire des photos, j’ai la baraka comme d’habitude mais je sens que ça ne va pas durer, allez quelques rafales puis là je suis immédiatement repéré on me rappelle à l’ordre poliment je ressors ma carte de militant

Re explication je fais tout ça avec beaucoup de diplomatie mais je décide d’écouter le débat et d’oublier le reste, je pense en avoir assez pour mettre sur mon blog

Je suis de toute façon sous surveillance J restons donc polis et courtois.

( petit aparté les GSM qui filment, photographies et qui enregistrent pour certain avec plusieurs batteries de rechange, j’en ai même vu être en liaison directe là pas de problème des pros certainement soit, c’est dit pour le huis clos c’est quand même foutu malgré que les médias attendent dehors J

Revenons aux choses plus sérieuses, après Elio, Jean- Pierre présente son pseudo programme, j’insiste sur pseudo car l’homme en lui-même dans son attitude et ses paroles ne me convainc pas du tout, son programme est quelque peu différent à chaque rencontre, il doit certainement le réadapter chaque fois et essayer de trouver une faille dans le système.

Comme à chaque fois les accusations non fondées sont de mise, il reparle à nouveau du Fan Club d’Elio J , à force d’aller de rencontre en rencontre on s’habitue au personnage, il n’est déjà probablement convaincu d’être au bon endroit et au bon moment L .

Quant à Elio imperturbable, il répond à toutes les questions, s’indigne lorsque l’on dit qu’il a laissé tomber Charleroi, sort de ses gongs pour répondre à la question qui lui a été posée et droit dans les yeux dit et redit qu’il n’a jamais laissé tomber Charleroi mais que ce n’est pas non plus de sa faute si chaque jour lorsque l’on ouvre un tiroir, on trouve un dossier et que les médias de la presse écrite ou de la télévision qui sont de droite, ne se gênent pas pour en faire leur plat du jour. Mais il redevient vite l’homme que l’on connaît calme et posé.

Jean-Pierre est souvent à côté de la plaque, il ne répond pas souvent aux questions posées et attaque à chaque fois la manière dont on a décidé du jour des élections, relit de nouveau son programme, remet au goût du jour les insultes prononcées par certains ( les douze salopards, etc….) on le sent déstabilisé.

J’ai dans ma tête la déclaration d’un vieux militant qui nous a dit, qu’il était honteux d’être Socialiste lui qui toute sa vie avait milité et que Jean-Pierre De Clercq devrait

s’il avait un soupçon de fierté retirer sa candidature, ce monsieur a dit la voix tremblante d’émotions qu’il ne pleurerait pas devant un tel personnage et il a quitté la salle la tête haute, j’observais tours à tours les candidats et là j’ai vu dans le regard d’Elio de la tristesse, je ne peux savoir ce qu’il pensait mais je m’imagine un peu.

Je ne vais pas vous relater toute la rencontre j’ai certainement oublié quelques petites choses.

On arrive bien sur à la fin puis dans le fond de la salle Léon Cassart demande la parole, mais le débat est terminé, finalement on lui cède un micro et quelques minutes, il remercie Elio et explique à la salle, qu’Elio est le seul contrairement à ce qui a été dit préalablement à avoir défendu Charleroi et ses camarades mais Léon l’a rappelé ce n’est ni de sa faute si dans chaque tiroir ou derrière certaines personnes, il traîne des dossiers et casseroles en tout genre et que pour certains il y a toujours présomption d’innocence, chose à ne pas oublier.

La salle ovationne Léon puis elle se vide petit à petit, dehors les cameras sont légions les interviews vont de bon train, personnellement je m’abstiens no comment, mon épouse qui n’a pas sa langue dans sa poche y va de bon cœur mais au montage on coupe ce que l’on veut?

Nous reprenons la route en discutant de la situation, nous sommes du même avis,

il n’y a qu’Elio pour redresser la situation, faisons- lui confiance c’est notre conviction.

Tout en arrivant à la fin de ce texte, il me revient le souvenir d’une question de Jean-Pierre à Elio laquelle traitait de cumul et de salaire quant à savoir la différence entre celui d’Elio et le sien, j’ai compris que le souci de Jean-Pierre était le pouvoir pour l’argent et non le pouvoir pour défendre les Socialistes que nous sommes je dirais Jean-Pierre une question et une seule, quelle est la différence entre ton salaire et le mien car moi Mille € par mois je ne sais pas ce que c’est?

Le jour est bien levé la vie reprend son cours, les oiseaux chantent et par la fenêtre je regarde mon rosier, il est rempli de roses ROUGES j’en suis fier c’est un symbole, j’ai une pensée pour mon père lui qui a tant milité, sur ce, je vous quitte la journée ne fait que commencer.

J’espère ne pas vous avoir trop ennuyé avec ces lignes, je les ais écrit à ma manière, avec mon cœur et surtout avec conviction.

A bientôt Gaston

00:51 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8117

00:49 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8118

00:48 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8125

00:47 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8126

00:45 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8127

00:45 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8128

00:44 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8129

00:43 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8130

00:43 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8132

00:42 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8133

00:41 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8143

00:40 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8144

00:40 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8145

00:39 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8163

00:38 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Chapelle-Lez-Herlaimont

IMG_8163

00:33 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/07/2007

 

large_445493

20:29 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Camarade

Camarade,

J’ai comme vous tous reçu le courrier d’Elio Di Rupo où il nous dit que les militants sont la plus grande force de notre parti.

POURQUOI: ce courrier?

Dès lors, je me suis posé la question que faire moi simple militant?

Je n’ai pas l’habitude de m’exprimer par écrit et je ne me sens pas plus à l’aise oralement, mais j’ai envie d’exprimer ma pensée malgré la crainte d’être mal compris.

On ne peut pas cette fois s’offrir le luxe d’être sélectif dans notre choix, c’est frustrant mais qu’à cela ne tienne, il faut s’en accommoder et choisir son camp.

En ce qui me concerne, j’ai choisi celui d’Elio Di Rupo, mais surtout sachez que je ne veux en aucun cas imposer un choix à quiconque, il y a des règles que je respecte surtout celles où l’on n’impose pas ses idées personnelles aux autres.

UN CHOIX:

J’ai fait ce choix et j’en assume les conséquences, c’est la raison pour laquelle je vous envoie ce petit signal d’alerte, surtout il ne faut pas perdre pied avec la réalité, il faut continuer le combat auprès d’Elio Di Rupo.

Je ne suis pas ici pour faire son éloge, mais qui mieux que lui ne connaît le système et pourquoi changer de partenaire quand ça se passe bien.

Quand ça se passe bien, on peut effectivement vivre des moments magiques, en revanche lorsque qu’il y a un déséquilibre et pour n’en citer qu’un Charleroi, il ne faut pas s ’éterniser sur le problème mais le régler au plus vite et passer à autre chose.

COMMENT:

Il y a des rendez- vous à ne pas manquer et il faut s’investir pour avoir un retour positif, je suis quelqu’un qui vit dans le présent, ce présent sera le 11 juillet prochain.

J’ose espérer que vous comme moi serez présent pour cette élection.

 

Amicalement Gaston

20:24 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/06/2007

ELIO

 
 
Nous aspirons à une société plus heureuse, une société dans laquelle chaque être humain pourrait à son gré et selon ses facultés accéder à ce bonheur qui donne du sens à nos existences....
 
Cette «société idéale» reste à construire. Elle ne peut émerger qu’avec le concours de tout un chacun, elle ne peut se forger que dans une collectivité harmonieuse, en paix et prospère.
 
Mais voilà, si le 21e siècle a permis l’accroissement du confort matériel pour une partie de la population mondiale, il a surtout été le théâtre de grandes injustices.
 
Plus de 1,2 milliard d’êtres humains vivent avec moins d’un dollar par jour. Plus de 1,5 milliard ne bénéficient pas d’eau potable. Chez nous, les incertitudes de la vie se sont accrues. Aurais-je un emploi demain ? Pourrais-je payer mes soins de santé ? Pour mes vieux jours, aurais-je une pension décente ? ...
 
Face à cela, nous avons tous besoin d’une certaine sécurité d’existence, d’être un peu rassurés. Pour accéder au plus haut niveau possible de ses capacités, s’entourer des gens que l’on aime, façonner une famille, bref, construire sa vie.
 
Oui, construire sa vie est une ambition légitime pour chacun d’entre nous.
 
Les réponses du PS visent le plus grand nombre de citoyens, avec une attention toute particulière pour ceux qui sont fragilisés, les personnes à faible revenu, ouvriers ou employés.
 
D’autres réponses, comme celles de la droite, favorisent toujours un nombre restreint de possédants.
 
Le moteur des actions du PS, c’est la conviction profonde qu’un être humain vaut un autre être humain. Quels que soient ses origines, sa couleur, sa tradition philosophique, son sexe… C’est la conviction profonde que l’égalité constitue la valeur de base qui confère à l’humanité sa grandeur.
 
Mais du concept à la réalité, le chemin est long ! Aussi, le PS œuvre-t-il de toutes ses forces pour augmenter les degrés de liberté et le niveau de vie de chacun : grâce à un revenu décent, un pouvoir d’achat accru, un environnement préservé, une sécurité physique et assurée.
 
Le PS œuvre aussi pour organiser la solidarité entre les êtres. La solidarité ne va pas de soi. Il faut la construire, la mettre sur pied. Il a d’ailleurs fallu de grandes luttes, parfois sanglantes, pour conquérir les droits sociaux.
 
Pour le PS, on le comprend aisément, la consolidation de la sécurité sociale est une priorité absolue. Elle est le pendant naturel de la nécessaire création de richesses économiques.
 
Si vous aussi, vous partagez les idéaux d’une société plus juste, plus harmonieuse et plus heureuse, n’hésitez pas à vous engager ou, plus modestement, à me contacter.
 
Au PS, vous êtes le bienvenu, vous serez écouté et, si vous le voulez, vous pourrez changer les choses.
 
Avec tout mon dévouement,
 
Elio Di Rupo

22:55 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 

 
Le 11 juillet, au PS, on vote ! Pour permettre au Parti de rebondir très vite et de se remettre au travail, le bureau a décidé que l’élection du Président qui devait normalement se tenir en octobre, serait avancée de 3 mois.
 
Au PS, le Président est élu directement par les militants !
 
Cette rubrique offre toutes les informations nécessaires à la compréhension de l'élection.
 
Vous y retrouverez les conditions requises pour être électeur, les conditions pour être candidats, et la présentation de ceux-ci.
 
D'un point de vue pratique, vous trouverez les informtions sur les différents lieu de vote et sur les débats préélectoraux.

22:53 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/06/2007

Campagne électorale chez Gaston vue du ciel :::::)

maison

10:42 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/06/2007

 

ps

18:35 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Campagne électorale chez gaston

IMG_7635 15x10

17:57 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Campagne électorale chez gaston

IMG_7634 15x10

17:53 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Campagne électorale chez gaston

IMG_7633 15x10

17:53 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Campagne électorale chez gaston

IMG_7632 15x10

17:52 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |