13/07/2007

VICTOIRE

ENFIN LA VICTOIRE

Celle de notre Président Elio Di Rupo, la victoire d’un combat difficile.

Une victoire

Une victoire pour nous tous et certainement plus pour moi, je ne dis pas cela par égoïsme mais lorsque l’on s’investit dans quelque mouvement que ce soit, il se doit d’être heureux d’avoir un résultat positif.(Bernissart 48,07% de participation) info PSHO.

(Elio Di Rupo 20654 suffrages soit 89,5% des bulletins valables - Jean-Pierre De Clercq 2425 suffrages soit 10,5% des bulletins valables info PSHO)

Il n’y a aucun doute les 2425 votants pour Jean-Pierre De Clercq sont eux aussi des militants Socialistes comme nous mais avec d’autres idées et d’autres espoirs.

Une victoire que j’avais désirée, imaginée, rêvée.

Pourquoi, parce que je suis un militant fidèle à mon parti, à mon Président, à ma section, à mon village et surtout à mes convictions.

Quand je parle de ma section, cela pourrait se reporter aux autres également, j’ai la conviction que tous les combats doivent être mené par ses sections et leurs militants, pour le peuple en général et quel qu’il soit.

Pour cette élection il est vrai, que si l’on se pose la question doit-on prendre position pour l’un ou l’autre, là à chacun je dirai, qu’il en a le libre choix, on ne peut imposer à qui que ce soit, de prendre des décisions qui ne lui sont propres.

Comment

Chacun doit faire ce choix personnellement, pour ma part j’en avais fait un , j’ai poursuivi mon but jusqu’au bout, j’en suis fier et heureux, le résultat est là, bien sur il faut être réaliste, je ne suis qu’un pion sur ce grand échiquier qu’est celui de la politique, mais si chaque pion tentait un minimum d’action, tout irait pour le mieux car n’oublions pas, le PS c’est nous, nous les pions, nous les militants.

Et tous ceux qui nous représentent, dépendent de nous.

Sans nous tout irait à l’eau, pas de ministre pas de …. la liste serait trop longue.

Dès lors nous avons pris la décision d’élire nos représentants, il est normal de les soutenir, de les aider à réaliser les objectifs qui sont pour notre bien et en notre faveur.

Je vais m’arrêter là je n’ai pas envie de vous donner de leçon… surtout de quel droit me direz vous.

Mon Courrier?

Je regrette malheureusement que quelques uns me l’aient jeté quasiment à la figure avec certain reproche et certainement que j’en aurai encore d’ici peu.

Mon but n’était pas de jouer le rôle de donneur de leçon ni d’imposer quoi que ce soit et certainement pas de les obliger à faire un choix.

Je ne regrette pas de l’avoir fait, je ne suis pas du genre à regarder derrière mais plutôt à aller de l’avant.

Je suis conscient que d’autres étaient militants avant moi, mais qu’à cela ne tienne, mes grands parents étaient militants, tant du côté paternel que maternelle, ma grand- mère était aussi femme prévoyante, ma mère aussi, toute sa vie mon père a milité, il a aussi parcouru les rues de notre village pour la FGTB, mon grand- père était un émigré Italien, il est venu aussi comme beaucoup d’autres de son Italie natale avec sa valise en carton comme une bonne partie des autres militants du PS, comme le papa d’Elio il est venu lui aussi en Belgique en suivant la même voie, ils ont connu les grèves, les fins de mois difficiles et quelques fois la faim et tout cela je le tiens d’eux, car je l’ai appris de leur bouche, alors le militantisme Socialiste je le connais, si je n’ai de leçon à donner à personne, je ne pense pas devoir en recevoir non plus.

Mon courrier n’était rien à côté des actions, que ces gens là ont mené en leur temps, juste une goutte d’eau dans la mer.

Mais si tous les militants y mettaient leur goutte d’eau, tout irait pour le mieux, à chacun sa conscience.

Certains n’ont pas compris mon action, je le regrette, je l’ai fait avec sincérité et s’ils ne l’ont pas compris dommage pour eux, je ne leur en veux pas, je ressens juste un sentiment de tristesse, mais que diable nous sommes en démocratie et chacun a droit à la parole quoi qu’on en dise.

Il ne faut pas oublier qu’Elio Di Rupo ces derniers jours nous a demandé de l’action et quand il y en a, il y a des reproches, il faut savoir que faire, le monde tourne- t-il à l’envers?

La Faute

Une des choses pour laquelle on peut m’accabler de reproches, c’est d’avoir utilisé une liste d’adresses, Mea Culpa, que celui qui n’a jamais pêché me jette la première pierre.

Et si j’ai utilisé ces adresses, c’est simplement parce que je vous distribue vos convocations et autres.

Si certains considèrent que je ne dois plus la détenir, qu’ils le disent, j‘effacerai cette liste, s’ils jugent que je ne suis pas digne de leur distribuer leurs convocations, qu’ils le fassent savoir, quelqu’un d’autre prendra bien la relève et je n’en serai pas vexé pour cela.

Désolé de vous avoir donné tant de soucis, je reste toutefois votre dévoué.

Amicalement Gaston.

A lire et à méditer

Jusqu’à présent, je crois que nous sommes sur la planète terre pour vivre, nous épanouir et faire notre possible pour rendre ce monde meilleur afin que tout le monde puisse jouir de la liberté.

Rosa Parks

Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu'un d'autre de sa liberté »
Nelson Mandela

Faites nous ce que vous voudrez, nous continuerons à vous aimer.

Martin Luther King

Nous devons être capables de nous dresser contre nos adversaires les plus acharnés et de leur dire: nous répondrons à votre capacité d’infliger des souffrances par notre capacité de supporter la souffrance.

A votre force matérielle nous opposerons la force de notre âme.

Martin Luther King

La ligue des Droits de l’Homme

Article Premier

Tout les être humains naissent libres et égaux en dignité et en droits.

Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

La Déclaration universelle des droits de l’Homme

Article 19

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

250px-Rosaparks421
 

Rosa Parks

 
170px-Martin-Luther-King-1964-leaning-on-a-lectern
 
 Martin Luther King
 
mandela2
 

Nelson Mandela


 

18:48 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Prépare ta vaseline, tu en auras bien besoin pour t'assurer un quelconque avenir dans ce milieu, lèche-bottes ridicule! Le Che devrait se retourner dans sa tombe de voir son image utilisée par un pantin aussi grotesque. Honte à toi, minus !

Écrit par : Ego | 14/07/2007

Cher EGO Je ne me permettrai pas de te juger, mais à chacun ses opinions, mais la politesse est de laisser son adresse e-mail lorsqu'on critique, aurais-tu peut-être peur que l'on sache qui tu es? Ou peur de représailles, nous ne sommes pas en Corse mais en Belgique ?
Gaston

Écrit par : Gaston | 14/07/2007

Les commentaires sont fermés.