23/07/2007

 

 
di_rupo_elio_mn

 
Remaniements ministériels :
Déclaration d'Elio Di Rupo
 
Elio Di Rupo, le Président du PS explique les remaniements opérés aux Gouvernements de la Région wallonne et de la Communauté française. Il a voulu désigner "les bonnes personnes aux bonnes places" au profit des Francophones.
 
Plusieurs objectifs ont guidé ses choix  :
 
- Se mettre au travail tout de suite ! Les Régions et Communautés ne doivent pas perdre de temps à un moment où les négociations au fédéral sont obscures.
 
- Garder une certains stabilité : les piliers des gouvernements sont renforcés
 
- Dynamiser avec du sang neuf. Deux nouveaux Ministres sont désignés : Marc Tarabella (Formation, enseignement de promotion sociale, jeunesse) et Paul Magnette (santé action sociale, égalité des chances)
 
- Avoir des chefs de gouvernements bien identifiés et capable d'animer des équipes
 
Pour tout savoir lisez la déclaration !

Remaniements ministériels

Déclaration d’Elio Di Rupo

Comme je m’y étais engagé, je procède aux changements qui s’indiquent à la RW et à CF.

Mon choix est d’abord motivé par ma volonté d’offrir aux Wallons et aux Francophones les meilleurs gouvernements possibles et le meilleur chef de file (en l’occurrence la meilleur cheffe de file) possible

Au moment où s’accroît la pression de certains leaders flamands, il s’indiquait de permettre aux gouvernements de la CF et de la RW de poursuivre leurs travaux avec des équipes définitivement recomposées pour ce qui concerne les socialistes. J’ai eu la volonté de modifier au minimum les équipes en place. Il s’indiquait aussi de garantir une direction forte du PS au fédéral.

Différents critères ont guidé mes choix :

  1. 1. Un choix incontournable pour le fédéral

Au fédéral, au-delà des incertitudes qui entourent la formation d’un nouveau gouvernement, il s’indique, que le PS soit en état de travailler intensément. Aussi, Laurette Onkelinx est désignée, chef de file du PS. Laurette a mené pendant 8 ans l’action des socialistes au gouvernement fédéral avec un bilan dont nous pouvons être fiers. Sa connaissance des dossiers et des enjeux, son énergie au service des gens et se force de conviction sont à nul autre pareil. Il fallait un leader socialiste solide pour défendre la sécurité d’existence des Wallons et des Bruxellois face à des adversaires politiques dont les intentions nous inquiètent.

  1. 2. Consolider les piliers du gouvernement wallon

En Wallonie, le Plan Marshall est la ligne de conduite en matière de redéploiement économique. Pendant 2 ans, j’ai mis toute mon énergie à construire des ponts entre les forces vives : travailleurs, syndicats, patrons, universités, monde de la recherche, associations. Aujourd’hui que ces ponts sont construits. Ils doivent être utilisés par toutes les forces vives wallonnes, les créateurs, les investisseurs et autres acteurs de la société wallonne. Il faut multiplier les contacts qui aboutissent à des projets porteurs.

Trois Ministres socialistes ont des responsabilités importantes à cet égard :

  1. • le Ministre Marcourt, principal acteur du plan Marshall avec le département de l’économie et du commerce extérieur

  1. • le Ministre Daerden, dont tous les observateurs reconnaissent la rigueur et l’intelligence de sa gestion du budget et des finances.
  2. • Philippe Courard Ministre de la fonction publique wallonne et des pouvoirs locaux

Tous sont des ministres de très grande qualité, avec des départements qu’il s’indiquait de ne pas perturber par un remaniement ministériel.

En outre, le Ministre Marcourt gérera désormais le département du patrimoine de la Région wallonne. Il aura ainsi la lourde responsabilité de l’économie, le commerce extérieur, l’emploi et le patrimoine qui combine le triple aspect culturel, touristique et économique.

Le Ministre Daerden aura pour mission de renforcer le lien entre la Région et la Communauté. Il gérera la fonction publique de la Communauté française et le sport. Les sportifs auront désormais un seul ministre pour gérer tant les infrastructures que le département. Ce regroupement était très demandé par les sportifs. Il est désormais une réalité.

3. Désigner un nouveau Ministre-président qui a fait ses preuves

Le Ministre Demotte sort du département de la Santé publique avec un bilan positif apprécié par bon nombre de commentateurs. Il a réussi à allier gestion exemplaire et avancées sociales dans un secteur clé pour nos concitoyens.

Il connaît bien les rouages de la Communauté française et du Gouvernement fédéral.

Son expérience lui permettra d’être un capitaine d’équipe écouté. Il animera les travaux du gouvernement.

4. Communauté : défense de tous les francophones et soutien à chaque enfant

A la Communauté, le contrat pour l'école, négocié avec tous les acteurs de l'éducation, est le programme de référence. C'est Marie Arena qui le porte à bout de bras. Elle a tenu compte des remarques, critiques et des propositions des professeurs et des parents.

Pour le PS, ce contrat doit être réalisé sur la législature. Nous devons soutenir chacun de nos enfants et les amener au plus haut de leurs capacités.

Plus que tout autre secteur, l’école a besoin de stabilité et de sérénité.. Marie Arena continuera ce travail ambitieux en accentuant l'écoute à l'égard des parents et du monde de l'éducation.

Dans un contexte communautaire difficile, Marie Arena se concentrera dorénavant sur la Communauté française, où elle consacrera toute son énergie à l’école obligatoire et à la défense de tous les Francophones.

5. Des « nouveaux qui promettent »

La vie politique a besoin en permanence de se régénérer. J’ai toujours voulu que le PS soit le parti le plus proche des gens et incarne la diversité de notre société.

Aussi, pour compléter ces équipes expérimentées, j'ai voulu faire appel à deux hommes aux profils distincts.

Ils ne sont pas des nouveaux venus en politiques. Ils sont même très actifs dans des registres différents depuis longtemps. Chacun d’eux a une expérience et une sensibilité qui enrichiront les équipes en place.

Marc Tarabella, jeune quadragénaire, est bourgmestre d'Anthisnes.

Il est actuellement député européen. A ce niveau, il mène des combats importants, comme celui du service public de qualité accessible à tous. C’est un élu qui s’est beaucoup intéressé aux jeunes, à leur formation et à leur emploi.

Marc Tarabella sera Ministre wallon de la formation, et Ministre de la jeunesse et de la promotion sociale de la Communauté française.

En étroite collaboration avec Marie Aréna à la Communauté et en concertation avec Jean-Claude Marcourt à la Région, Marc Tarabella a pour mission de construire des synergies entre formation, enseignement et emploi.

Il devra promouvoir et développer des politiques qui donnent des perspectives aux jeunes. En rassemblant ces compétences sous la direction d’un seul Ministre, je veux impulser une politique qui donne sa place à chaque jeune.

Je veux véritablement qu’on accentue les mesures d’intégration des jeunes dans le marché de l’emploi, avec la volonté de former chacun au mieux. Il s’agit de donner un signal fort en matière d’investissement dans le capital humain francophone.

Marc Tarabella sera aussi le Ministre des jeunes et de leurs associations. Notre Communauté peut compter sur des mouvements de jeunes ou

représentatifs de jeunes actifs. Je veux qu’elle les soutienne et les encourage

Enfin, Paul Magnette, 36 ans, devient Ministre wallon de l’intégration sociale.

Car à côté de l'important travail de redéploiement économique du Plan Marshal, la cohésion sociale est la priorité au niveau de la Région. Personne ne doit être laissé au bord du chemin.

Le PS exige que chacun ait droit à la dignité. Les responsables politiques se doivent d'être à l'écoute. Les personnes handicapées, nos aînés, les familles, les personnes qui vivent avec peu de moyens ne seront pas les oubliées du gouvernement wallon.

Conclusion

Les deux gouvernements peuvent dès demain se mettre au travail. En combinant l’expérience et la nouveauté, ce sont des équipes redynamisées qui se mettent en place.

Les socialistes au fédéral connaissent leur cheffe de file et peuvent travailler sous sa houlette.

Je suivrai de façon très précise et attentive les travaux des gouvernements et bien entendu du fédéral.

Attributions des Ministres PS

Chef de file au Parlement fédéral

Laurette Onkelinx

Gouvernement de la Communauté

Marie Arena Ministre-Présidente de la Communauté française, en charge de l’enseignement obligatoire

Michel Daerden

Vice-président et Ministre budget, en charge du sport et de la fonction publique

Fadila Laanan

Ministre de la Culture et de l’Audiovisuel

Marc Tarabella

Ministre de la jeunesse et de l’enseignement de promotion sociale

Gouvernement de la Région Wallonne

Rudy Demotte

Ministre-Président de la Région wallonne

Michel Daerden

Vice-président et Ministre budget, des Finances et de l’Equipement

Jean-Claude Marcourt

Ministre de l’Economie, de l’Emploi, du Commerce extérieur et du Patrimoine

Philippe Courard

Ministre des affaires intérieures et de la fonction publique de la Région wallonne

Paul Magnette

Ministre de la Santé, de l’Action sociale et de l’égalité des chances

Marc Tarabella

Ministre de la Formation

Marie Arena

Née à Mons, le 17 décembre 1966

Formation : Licence en sciences économiques appliquées (Fucam)

Fonctions antérieures :

  1. - Ministre wallonne de l'Emploi et de la Formation d’avril 2000 à juillet 2003
  2. - Ministre fédérale de la Fonction publique, de l'Intégration sociale, de la politique des Grandes villes, de l'Egalité des chances et du Dialogue interculturel de juillet 2003 à juillet 2004
  3. - Ministre-Présidente du Gouvernement de la Communauté française en charge de l'Education et également Ministre de la Formation du Gouvernement de la Région wallonne, de juillet 2004 à juillet 2007.
  4. - Conseillère communale à Binche depuis 2000.

Activités au sein du PS :

  1. - Membre du Bureau avec voix consultative
  2. - Membre du Comité des fédérations socialistes wallonnes
  3. - Membre du Comité fédéral de Thuin avec voix délibérative

Rudy Demotte

Né à Renaix, le 3 juin 1963

Formation : Licence en Sciences Politiques et Relations Internationales (ULB)

Fonctions antérieures :

  1. - Ministre Fédéral de l’Economie et de la Recherche scientifique de juillet 1999 à avril 2000
  2. - Ministre du Budget, de la Culture et des Sports de la Communauté française du 4 avril 2000 à juillet 2003
  3. - Ministre de la Culture, du Budget, de la Fonction Publique, de la Jeunesse et des Sports de la Communauté française du 1er janvier 2001 à juillet 2003
  4. - Ministre Fédéral de la Santé Publique et des Affaires Sociales de juillet 2003 à juillet 2007
  5. - Bourgmestre empêché de Flobecq depuis janvier 2000

Activités au sein du PS :

  1. - Membre du Bureau avec voix délibérative
  2. - Membre du Comité des fédérations socialistes wallonnes
  3. - Membre du Comité fédéral du Hainaut Occidental avec voix délibérative
  4. - Président de l’Union socialiste communale de Flobecq
  5. - Président de la section de Flobecq

Paul Magnette

Né à Leuven, le 28 juin 1971

Formation : Docteur en sciences politique (ULB)

Professions antérieures :

  1. - Professeur de science politique à l'Université libre de Bruxelles
  2. - Directeur de l'Institut d'études européennes de l'ULB

Activités au sein du PS :

  1. - Délégué du bureau à l’USC de Charleroi

Marc Tarabella

Né à Anthisnes, le 11 mars 1963

Formation : Licence en sociologie (ULG)

Fonctions antérieures :

  1. - Bourgmestre d’Anthisnes depuis janvier 1995
  2. - Président de la Fondation rurale de Wallonie depuis 2003
  3. - Député européen depuis juin 2004
  4. - Coordinateur belge des comités de soutien à Ingrid Betancourt

Activités au sein du PS :

  1. - Membre du Comité fédéral de Huy-Waremme avec voix délibérative

22:42 Écrit par Gaston COURTIN dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.